le 8ème Symposium Urba_EA-c2p du 15 Juin 2017

Une place gratuite pour une payante lien weezevent

Il est encore temps pour vous inscrire au 8ème Symposium

Urba EA et le Club des Pilotes de Processus (c2p) organise le jeudi 15 Juin 2017 de 8h30 à 13h 

Tour First La Défense Symposium C2P/Urba

 

Comment allons-nous travailler ensemble ?

Technologies et nouvelles aspirations des acteurs bouleversent les organisations et les métiers ...

Réservez dès maintenant votre matinée

inscription sur le site de paiement en ligne 

Jeudi 8h30-13h Tour First La Défense Symposium C2P/Urba

Comment allons-nous travailler ensemble ? Une place gratuite pour une payante 

lien weezevent

 

Il est encore temps pour vous inscrire au 8ème Symposium

Comment allons-nous travailler demain ?

« Technologies et nouvelles aspirations des acteurs bouleversent les organisations et les métiers »

Inscription sécurisée en ligne

 

08h30 Accueil des participants

09h00 Message de bienvenue par Dominique PAGAUD, EY

09h10 Lancement et animation du Symposium par Gérard MAILLET, C2P

09h15 Vidéo « Les plateformes collaboratives, l’emploi et la protection sociale » - Louis Charles VIOSSAT et Nicolas AMAR – Inspecteurs IGAS et auteurs du rapport.

La conjonction dans la disponibilité des technologies telles que Apple, Apps, géolocalisation, Facebook, … et l’approche de « notation » des prestations ont permis le développement rapide de nouvelles cultures d’entreprises d’intermédiation dans une logique d’économie disruptive. Le poids économique est encore modeste, de l’ordre de 20 milliards en Europe, mais la croissance est exponentielle. Actuellement, environ 1% des collaborateurs aux Etats Unis sont concernés mais le phénomène touche de plus en plus de secteurs économiques. D’un revenu d’appoint nous pouvons constater le développement des « Freelancer ». Se pose alors la question des protections sociales.

 

09h50 « La mutation des organisations projets chez LCL » – Laurence BREQUIGNY - Direction de la Stratégie et du Développement Retail LCL

Comment les nouvelles méthodes de travail transforment notre organisation et l’état d’esprit des acteurs. Exemple avec un projet développé en méthode agile, intégrant aussi des acteurs pluridisciplinaires.

Comment les nouvelles méthodes de travail ont permis de :

Casser les silos et stimuler la cocréation, la construction et l’engagement des acteurs dans un projet d’entreprise ?

Stimuler l’efficacité du travail en équipe, tout en développant un engagement individuel fort vers un objectif commun

Contribuer à la satisfaction des clients et des collaborateurs

Pour chacun des points, Laurence BREQUIGNY propose d’illustrer de façon pragmatique la manière dont ils sont parvenus à atteindre ces objectifs, tout en évoquant les écueils et les difficultés rencontrées.

 

10h30 « Industrie 4.0, l’usine du futur, quelle réalité sur le terrain » - Jilani DJELLALIL - WillBe Group et un dirigeant industriel

Le concept d'industrie 4.0 est né en Allemagne dans le début des années 2010. Il s'agit en fait d'une politique industrielle qui marque la volonté de l'industrie allemande, préoccupée par la menace des géants du digital, de défendre son leadership et son organisation. Il s'est ensuite propagé de façon très rapide dans le monde entier. En France on parle d'usine du futur.

Ses principales caractéristiques sont certainement :

L'adoption massive des technologies d'information et de communication (objets connectés, virtualisation, robotisation, Big data et prédictif etc ...

Un haut niveau d'interconnexion de l'ensemble des processus pour ouvrir l'entreprise et la mettre dans une dynamique collaborative avec son écosystème

Le périmètre couvert est l'ensemble de la chaine de valeur industrielle avec des thématiques très variées : conception, production, logistique, gestion des stocks, service client etc ...

11h10 Pause

11h30 Point de vue sur les nouvelles coopérations des acteurs contributeurs de la chaine de valeur et des usagers » - Jean Pierre CORNIOU – Expert secteur Automobile SIA

" Après 130 ans de développement continu, sur des bases techniques de plus en plus performantes, mais fidèle à l'architecture des origines, l'automobile va vivre trente années de très grande transformation qui vont bouleverser sa structure, son image et son rôle.

Sa structure : caisse acier et moteur à explosion "à gaz de pétrole" vont progressivement laisser la place à des motorisations électriques, avec certainement une place importante donnée à l'hydrogène propulsant des véhicules aux formes multiples, allégés, diversifiés.

Son image : objet de désir, symbole de liberté, vecteur statutaire, l'automobile va s'insérer dans une gamme de moyens de transports coordonnés, complémentaires, insérés dans un flux destiné à couvrir de façon largement automatisée les besoins de mobilité. Plus fonctionnelle que mythique, plus collective qu'individuelle, l'automobile va perdre son statut mythique tel que décrit par Roland Barthes pour la DS en 1955.

Son rôle : moyen de transport flexible et intelligent, outil de stockage d'énergie, l'automobile va laisser de moins en moins de responsabilité à celui qui s'y incarnait, le conducteur. Automatisée, standardisée, collectivisée, l'automobile va muter pour continuer à exister dans un monde urbanisé et attentif à une gestion frugale de l'espace et de l'énergie.

« Cette mutation de l'automobile rend nécessaire une transformation majeure du fonctionnement des constructeurs automobiles. Naguère intégrateurs ultimes ayant la haute main sur l'ensemble des composants du véhicules, ils doivent coopérer avec des acteurs au moins aussi puissants qu'eux et maîtres de leurs technologies. Ceci implique un travail entre pairs fondé sur la coopération à chaque stade du processus, de la R&D jusqu'à l'intégration final, et même au-delà puisque l'usage des véhicules, notamment les véhicules autonomes, va radicalement changer le modèle d'affaires de l'industrie automobile."

 

12h15 « Robotisation et fonctions supports » - Eric DUPUY, Directeur associé chez EY

Les entreprises évoluent dans un environnement en profonde mutation qui leur impose une recherche constante de performance et d’agilité. La robotisation est une nouvelle étape dans l’automatisation de leurs processus qui offre de nombreuses perspectives.

Présentant un coût faible et une grande facilité de mise en œuvre, le champ d’application de la robotisation est illimité : depuis le back-office jusqu’au FrontOffice, elle s’applique aux processus de la finance, des RH, des achats, des opérations, mais également de la relation client.

Technologie non invasive qui prend la forme de logiciels, elle peut être mise en œuvre très rapidement (entre quelques semaines et quelques mois) et se superposer aux systèmes d’information existants. Ainsi, elle permet de forts gains de productivité en peu de temps, le ROI étant souvent inférieur à un an.

 

12h50 Conclusion par les Présidents Michel RAQUIN (C2P) et Georges EPINETTE (Urba EA)

13h00 Cocktail déjeunatoire

 

Au plaisir de vous recevoir le 15 juin, à partir de 8h30, Tour First Paris-la Défense dans les locaux EY.

Michel RAQUIN

Président du Club des Pilotes de Processus

mraquin@club-pilotesdeprocessus.or

 

 

 

Réservez dès maintenant votre matinée en vous inscrivant sur le site de paiement en ligne https://www.weezevent.com/-588